14 novembre 2006

Détail précis du contenu des bagages à main admis en cabine des aéronefs depuis le 6 novembre

Publié le mardi  7 novembre 2006 à 10h47
Par La Rédaction de Net-Iris, juristes

Face au manque d'information des voyageurs sur les nouvelles mesures destinées à renforcer la sécurité des passagers aériens, depuis le 6 novembre, les services du ministère des transports multiplient les campagnes de communication.
En effet, les passagers partant des aéroports de l'Union européenne (ainsi que de la Norvège, l'Islande et la Suisse) quelle que soit leur destination, y compris les vols intérieurs, et quelle que soit la nationalité de la compagnie aérienne, doivent se soumettre à de nouvelles exigences de contrôle (actualité du 03/11/06).
Lors des contrôles de sûreté opérés avant embarquement, les passagers doivent présenter séparément dans un seul sac en plastique transparent fermé, d'un format d'environ 20 cm sur 20 cm (type sac congélation), les flacons et tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs objets, tubes, flacons, aérosols.
Devront être aussi présentés au contrôle, les médicaments liquides (type insuline, sirops…) emportés en bagage à main à bord des cabines, à condition de posséder une attestation ou une ordonnance portant son nom. Il n'y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gelules). De même, sont autorisés, les aliments liquides pour bébé. Toutefois, les agents de contrôle peuvent demander au passager qui les transporte de les goûter devant lui, ce qui implique que le contenant doit pouvoir se refermer après ouverture.
Par contre, et cela peu importe leur contenance, sont désormais interdits en bagage à main les aérosols, gels et substances pâteuses (eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants, etc.).
Pour les achats en zone duty free, ils devront obligatoirement être sécurisés dans un sac plastique transparent scellé.
Il est donc conseillé pour limiter le temps d'attente au contrôle, et ainsi éviter le retard des vols, "d'enregistrer en bagage de soute le maximum de choses et de ne conserver en bagage à main que ce qui est absolument indispensable au voyage".
De plus, lors de son passage au poste d'inspection filtrage, le passager doit présenter séparément du bagage de cabine, les ordinateurs portables et autres grands appareils électriques, mais aussi retirer et présenter, le cas échéant, sa veste et manteau.
Notons que l'aéroport de Paris a également mis en ligne sur son site internet un dépliant d'information avec des conseils pratiques.

Posté par C_H_A_T à 07:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires sur Détail précis du contenu des bagages à main admis en cabine des aéronefs depuis le 6 novembre

    action-réaction

    Bravo monsieur le CHAT
    je crois y reconnaître le surnom de mr le maire !!!! n'est il pas ?
    notre village est- il entrain de dépérir?
    en tout cas il n'est pas entrain d'embellir.,
    Quel est ce furoncle puant qui a germé au beau milieu du site classé " monument historique"?
    Attention à nous , quand un furoncle est mûr, il explose tel une bombe ..." berk" "berk" "berk".
    Les ronces , les rats,les tôles rouillées, les graffitis ornent une partie centrale de notre village; certes le furoncle avait raison d'être, à l'époque ou celui ci était un haut lieu d' activités proféssionnelles de Thiers,.
    Quels sont les projets pour crever cet abcès? démollition, réabilitation?
    Le furoncle est il hors du secteur "parc régional"?
    Qui s'occupe dans les instances municipales de l'environnement?
    L'ancienne scierie n'est qu'un exemple parmis tant d'autres dans le secteur.
    A quand une vraie politique à long terme dans ce village?
    On dirait que la mandature au conseil municipal attire surtout pour des raisons de favoritisme personnel et de soit disante élèvation de position sociale....
    Quel est cet ANTHRAX au milieu des prés? ce qui devrait être une écurie( 5 étoiles )
    A une prochaine fois et félicitations à votre action le CHAT

    Posté par clochette, 16 novembre 2006 à 18:52 | | Répondre
  • Villa Erika

    Je tenais à vous parler des plus grosses bêtises que l'on peut voir et que l'on n'a pas fini de voir.

    En premier lieu, on a une future mairie dont je ne sais les m² et qui reste perpétuellement fermé. A chaque fois que je passe devant, ça m'horripile de voir dans quel état ça se trouve. Et tout ça pour des gamineries de petits écoliers. « Oh oui nous on veut la villa et on l’aura ». En attendant l’ancien propriétaire a due s’asseoir sur une jolie somme. Etant donné que la mairie achète au prix des domaines. Mettez en vente votre maison et si celle-ci intéresse la mairie et ben ils l’auront au rabais et vous, vos yeux pour pleurer.
    Pourquoi n’avoir pas fait un référendum vis-à-vis des citoyens de Thiers pour savoir si ce projet les intéressait ou pas ?
    Ce n’était pas prévu dans leur programme électorale il me semble. Alors on a tout à fait le droit de dire ce que l’on pense.

    Deuxième point et non des moindres, l’état des routes dans Thiers. Quand on voit les routes annexes du style « L’orée du bois », « bourdon st Denis », ou « neuf moulin », et ben on est bien en droit de se dire mais qu’est ce qu’on attend pour les refaire. Il n’y a aucun trottoir pour les piétons et les poussettes. C’est limite si deux voitures passent en même temps. Pour ma part, j’ai une belle voiture avec des belles jantes en alu, comme c’est proposé par la plupart des fabricants automobile aujourd’hui, et ben on est obligé d’éviter les trous sur la route pour ne pas les endommager. Ah oui c’est vrai, on préfère refaire la rue du maire « rue aveline » ou bien la « rue du bû » ou encore « la rue de la fontaine du gué ».
    Bon vous me direz que la rue principale est au département (D607) mais n’est ce pas au maire de veiller à son fonctionnement. A quand un flash automatique sur les deux grandes rues « Général Leclerc » et « Général de Gaulle », où la vitesse avoisine le supérieur à 50Km/H.

    Derniers points, la sortie de l’école. Qu’est ce que c’est que cette sortie pitoyable ? Mon fils quand il sort et qu’il pleut, il y a une grande marre qui se forme juste à la sortie. Vous savez à côté de ce portail tout à fait inutile et coûteux.

    Là je n’ai pas trop d’idée qui me viennent mais je suis sûr qu’il y a d’autres choses à parler. Et j’espère que d’autres en parleront tout comme moi.

    Salutations

    Posté par Hors question, 27 novembre 2006 à 19:17 | | Répondre
  • shampoo

    ohh wee i errr echoooooo
    wovey you :/

    Posté par male, 25 janvier 2007 à 15:33 | | Répondre
  • Confisquation de bien

    Suite a un visite en France (Nantes) la semaine dernière, je me suis vue confisque trois boites de pate ainsi que trois savons, a la douane de l’aéroport de Nantes. J’étai stupéfait de cette confiscation, je voyage depuis 20 ans entre Nantes et Londres et jamais je n’ai été soumis a-t-elle humiliation et vexation. C’est toujours un plaisir de ramener de France quelques délicatesses culinaires. De ce les voir confisquer est un crime culturel. Les douanier mon informe qu’il s’agit d’une nouvelle régulation datant de Novembre dernier et que je dois être informé. On ma aussi propose de faire enregistrer mon bagage a main ? Donc s’il s’agit bien d’une bombe ou autre il est préférable de les avoir en soute ? Quand je demande ce qu’il va advenir de mes biens, on me dit qu’ils seront jeté a la poubelle le soir même, donc ils vont rester dans l’enceinte de l’aéroport toute la journée, encore une fois si il s’agit d’une bombe ou est la logique ? ou encore pourquoi ne pas donner c’est biens a une organisation de charité ? Autre anomalie dans ce système archaïque qui rend les voyages très peu attrayant, dans mon sac j’avais aussi une brioche (300grammes) qui n’a pas été confisque ? Elle aurait peu contenir des explosifs ? Autre anomalie, on ma laisse des savonnettes dans mon sac parce qu’elles étaient emballe séparément et donc n’excédait pas en poids. Enfin dernière anomalie, les articles qui mon été confisquer pouvait être acheté au Duty free, j’aimerai savoir par quel miracle il est possible a la douane Française de vérifier le contenue de tous les produits qui sont en vente dans les magasins de Duty free.

    Pour conclure il me semble que c’est mesures sont superflue et très certainement inefficace, et comme je vous les démontré complètement incohérent. Donc au lieu de rendre les voyages désagréable et frustrant ne serait-il pas plus intelligent d’encourager les douanes françaises d’utiliser leur bon sens et leur discrétion.

    Sincèrement votre


    Florent Duperrin

    Posté par florent duperrin, 17 septembre 2007 à 15:25 | | Répondre
Nouveau commentaire