15 novembre 2006

Le rictus de Le Pen

 

(15/11/06 - 16h00) Au Front national, personne ne croit que Jean-Marie Le Pen n'était pas avisé de la visite surprise de l'humoriste controversé Dieudonné, à la fête des Bleu-Blanc-Rouge du parti d'extrême droite, au Bourget, du 10 au 12 novembre. Une chose est sûre: ni Louis Aliot, secrétaire général du FN, ni Jean-Pierre Chabrut, patron du service d'ordre, n'étaient au courant. Pas plus que Marine Le Pen, dont les efforts envers la communauté juive sont ainsi brouillés par les positions douteuses de Dieudonné sur l'Etat d'Israël. Tous étaient furieux, sauf Jean-Marie Le Pen. D'habitude, quand le chef est en colère, cela se voit! Là, en privé, il s'est contenté d'un petit rictus… Qu'il en ait été l'organisateur ou non, il n'est pas mécontent de provoquer encore une fois, par ricochet, la polémique, au moment où ses conseillers voudraient lisser son image. «Il reste un anar de droite», décrypte un élu. «C'est surtout la preuve qu'il entend mener la campagne à sa guise», complète un cadre. source l'express

Posté par C_H_A_T à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Le rictus de Le Pen

Nouveau commentaire