Jean François Mancel, ancien président du conseil général de l'Oise qui a été condamné définitivement pour prise illégale d'intérèts se voit demander le remboursement de ses frais de défense, d'un montant de quelques 127 ooo euros qui lui avaient été avancés par cette collectivité territoriale.