18 janvier 2007

Nous sommes tous impliqués !...

 

Le 19 janvier, Monsieur le Maire « organise une réunion d’information sur le projet d’étude urbaine de la commune. » Aussi, les membres du C.H.A.T. se sont rencontrés pour échanger leurs points de vue sur les quelques renseignements glanés, entre deux bugs, sur la page perso de la mairie. Voici, brièvement résumées nos réflexions.

Tout d’abord, il est à souligner que la loi sur « la solidarité et le renouvellement urbain » appelée SRU apporte quelques concepts clefs, tels :

v Solidarité et partage pour engager le renouvellement urbain, assurer la mixité sociale

v Développement durable et qualité de vie

v Etablissement d’un véritable dialogue avec les citoyens.

        v Habitant acteur-habitant citoyen.

Cela signifie que la commune se doit de réaliser un véritable projet adapté à sa taille. La municipalité doit penser l’évolution de la commune tant sur les points de vues environnemental, économique que social.

 

Le but de cette étude urbaine se devrait d’afficher le développement durable de Thiers sur Thève par des projets réels, non utopiques !

L’opération de renouvellement urbain de Thiers sur Thève, que présente la municipalité, implique un changement radical d’orientation urbaine de notre village.

Il faut savoir que la loi S.R.U. rend obligatoire la mise au point d’un plan d’aménagement et de développement durable pour se doter d’un Plan Local d’Urbanisme (P.L.U.) Il modifiera de façon importante le Plan d’Occupation des Sols (P.O.S.) actuel.

Au cours de son histoire, Thiers a connu une mutation progressive. L’évolution s’est constituée parcelle par parcelle. Le système viaire et le parcellaire restaient inchangés.

Par la seule volonté de quelques élus, l’urbanisme thièrois va connaître une brusque évolution vers des tissus mixtes Cela impliquera, obligatoirement, un angle social, ce qui est normal !

Ce projet, à l’échelle de notre commune peut être considéré comme un GPU « Grand Projet Urbain » puisqu’il s’agira d’actions lourdes à réaliser :

        v Ouvrir des voies nouvelles,
        v Créer des inventions parcellaires.

Cette intégration nécessitera une prise de gestion de ces nouveaux quartiers par la Mairie:

        v mobiliers urbains,
        v évolution du réseau viaire (création, entretien des voies nouvelles…), etc.

Donc une importante implication fiscale pour les thièrois.

 

Il est nécessaire que la réunion publique d’informations sur « l’étude urbaine », de ce vendredi 19 janvier 2007 puisse apporter les réponses aux questionnements des habitants :

v A quelles échéances sont prévues les différentes étapes du « programme d’actions» ?

v Quelles sont les valeurs créées et détruites ?

v Dans quel cadre juridique réglementaire s’inscrira ce projet ?

v Quels seront les intervenants, (bureau d’étude, promoteurs, partenaires…)

v Quel sera le programme social de la municipalité ?

v Quels rôles les propriétaires fonciers auront-ils ?

v Quels seront les aspects économiques et financiers qui conditionneront la réussite d’une telle opération ?

v Quelles actions foncières la municipalité envisagent-t-elles? (acquisitions amiables, préemptions, expropriations),

v Etc.

Posté par C_H_A_T à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Nous sommes tous impliqués !...

Nouveau commentaire