Les frais d'hébergement, c'est à dire logement et nourriture seront désormais systèmatiquement pris en compte. Les autres années, seule seuls les frais liès à la dépendance ouvraient droit à la réduction d'impôt.

Cet avantage fiscal représentera 25% des dépenses dans la limite de 10 000 € par an. Auparavant, il était de 3 000 €.

La réduction d'impôt pourra ainsi atteindre 2 500 € sur leurs revenus de 2006.