17 février 2007

Le promoteur, toussera-t-il ?

Saviez-vous que, dans le cadre de l’aménagement de notre village, nos élus ont organisé un rendez-vous, la semaine passée, avec les propriétaires des terrains jouxtant l’ex sentier de Neufmoulin ou il aurait été questions, de promoteur, d’aménagement et constructions sur ces parcelles, de prix du terrain à fixer etc. Nouveau rendez-vous dans trois semaines.

Des intérêts financiers importants sont en jeu pour le ou les promoteurs en ce qui concerne l’appartenance des chemins et des sentes du domaine public de Thiers sur Thève.

Aujourd’hui nous parlerons de la prescription trentenaire. Ce qui nous amène à l’existence, réelle selon les uns ou virtuelle selon des riverains concernés, du sentier de Neufmoulin.

Autrefois, il reliait le chemin rural de Neufmoulin (aujourd’hui rue de Neufmoulin) à la ruelle de la Cave.

Ses accès ont connu diverses péripéties, certains documents administratifs communaux en font état. Ils démontrent que la prescription trentenaire est, plus, qu’acquise pour les propriétaires de quelques vingt parcelles qui étaient traversées par ce sentier. (Pourvu que ces documents ne se soient pas égarés !)

Le sentier de Neufmoulin est, semble-t-il, l’objet d’un projet en cours.

Comment cela se passera-t-il pour les propriétaires des parcelles traversées par ce sentier car, depuis 1954, il a été révélé qu’il n’est pas dans le domaine public de Thiers sur Thève et qu’il n’a plus d’intérêt collectif depuis les années 1960. Le principe de la prescription trentenaire est largement dépassé ! Auront-ils droit aux préemptions si « chères » dans la bouche de certains élus et pour nos porte monnaies ?

Cette information nous est parvenue par des habitants actifs de Thiers. Certains propriétaires ne sembleraient pas d’accord avec le projet et s’interrogent sur la connaissance, administrative, de ce dossier des instigateurs du projet. Notre maire qui est dans les allées du pouvoir municipal thiérois depuis plusieurs décennies, doit bien avoir quelques souvenirs? A moins qu'il souffre d'une amnésie partielle ou selective !

N’y aurait-il pas matière à sursis pour ce projet puisque la commune est en phase d’élaboration du Plan Local d’Urbanisme ?

Quelles sont les causes d’autant de précipitation Monsieur le Maire???

Posté par C_H_A_T à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Le promoteur, toussera-t-il ?

Nouveau commentaire