Photo prise rue La Boétie à Paris, dans le 8e arrondissement, le 15 février, lors de la manifestation des salariés parisiens de l'entreprise devant le siège d'Alcatel-Lucent. | D.R.

   

"... frappé du logo de l'UMP porte, en grosses lettres blanches, l'une des phrases-clés du parti de Nicolas Sarkozy, candidat à l'élection présidentielle : "Imaginons la France d'après"... Alignés juste en dessous, comme une illustration au slogan, une escouade de CRS veille.

 

La photographie fait partie d'une série diffusée par le site de la CFDT de l'entreprise Alcatel. Elle a été prise rue de La Boétie à Paris, dans le 8e arrondissement, le 15 février, lors de la manifestation des salariés parisiens de l'entreprise devant le siège d'Alcatel-Lucent (et non pas lors de la manifestation européenne qui a eu lieu un mois après, le 15 mars). Le groupe venait d'annoncer la suppression de quelque 4 500 emplois. Coïncidence : le bâtiment parisien du leader mondial des télécommunications se trouve juste en face de celui de la fédération de Paris de l'UMP. Voisinage oblige, le dispositif policier mis en place "déborde" naturellement du cadre.

Pendant près d'un mois, l'image a sommeillé. La manifestation européenne des salariés d'Alcatel lui a redonné vie. L'intense activité des blogueurs militants à ce moment a accéléré sa diffusion. Elle investit le Web, en changeant de nom et de taille.

 

Allégée pour une diffusion plus rapide, les uns l'appellent "Imaginons la France d'après", d'autres seulement "Imaginons", d'autres enfin "Sarkotoulouse". De mail en mail, elle surgit dans de très nombreuses boîtes aux lettres électroniques. Des internautes l'accaparent et l'introduisent dans leurs blogs, où elle suscite toutes sortes de commentaires majoritairement grinçants et parfois amusés.

 

CHOUX GRAS

"dLa belle France d'après...", ironise Gilles sur le blog de l'association écologiste Citron Vert. L'image fait les choux gras du Collectif Unitaire du Val d'Yerres, du Mammouth Manchois Enervé et de tant d'autres. Elle est en bonne place sur celui de la gauche antilibérale et, de manière un peu plus inattendue, sur le blog de la section Midi-Pyrénées de CAP21, le mouvement de Corine Lepage, ancienne candidate à l'élection qui a rejoint, il y a peu, François Bayrou, le candidat UDF.

 

Du côté du parti de Nicolas Sarkozy, rien. On affirme ne l'avoir jamais vue ni même en avoir entendu
parler. Alors que les soutiens du ministre de l'intérieur sont nombreux à investir les blogs pour contrer les attaques dont l'UMP peut faire l'objet, aucun d'eux n'a jugé opportun de neutraliser l'image, ne serait-ce qu'au travers de l'humour.

L'UMP, qui vient de lancer sa plate-forme de blogs pour la France d'après, a été capable, dans un passé récent, de détourner au pied levé une pub cinéma du fabricant suédois de mobilier IKEA - qui reprenait d'ailleurs le même slogan - au profit de la campagne de son candidat.

"Super photo ! Qui est le photographe ? Peut-on utiliser cette photo ?", s'interroge à juste titre Geneviève sur le site Bellaciao. Le cadrage maladroit, ou réalisé dans la précipitation - encore que rien ne laisse penser qu'il règne la moindre tension au moment où la photo a été prise -, la qualité médiocre de son grain : elle a tout de la photo d'amateur. Aurait-elle pu être prise par un photographe professionnel ?

"Ce n'est pas un professionnel qui l'a réalisée, affirme Mathieu Polak, membre du pôle image au journal Le Monde. Pour une simple raison : un professionnel l'aurait diffusée commercialement, c'est sûr." La copie du cliché publiée ci-dessus provient d'un lecteur qui l'a transmise par mail à une journaliste du service France. Mais aucune trace de l'auteur dans les banques d'images des principales agences parisiennes."

Jean-Jacques Larrochelle

Article paru dans l'édition du 25.03.07.