27 mai 2007

La Pentecôte, une utopie...

Le Livre des Actes des apôtres (2,1-13) rapporte  l'évènement qui s'est passé au Cénacle à Jérusalem, en l'an 30 ou 33 de notre ère, le jour de la fête juive de la Pentecôte, 50 jours après la résurrection du Christ. "Quand le jour de la Pentecôte fut arrivé, ils (les apôtres) se trouvèrent ensemble. Tout à coup survint du ciel un bruit comme celui d’un violent coup de vent. La maison où ils se tenaient en fut toute remplie; alors leur apparurent comme des langues de feu qui se partageaient et il s’en posa sur chacun d’eux.

L'Esprit Saint se répand sur les disciples et les ouvre à l'intelligence de la foi. C'est ainsi qu'ils se mettent à parler dans de multiples langues (ce qu'on appelle la glossolalie.) Les peuples divisés se retrouvent ainsi unis lorsque l'Esprit Saint se manifeste.

Au niveau liturgique, la Pentecôte intervient à peu près au milieu de l'année. Celle-ci commence par l'Avent, suivi du Carême puis du temps Pascal. La Pentecôte vient ainsi clore le temps Pascal. On entre ensuite dans le temps ordinaire.

Au-delà des religions, des croyances et des cultures le « miracle » de la Pentecôte devrait être celui du discernement des esprits et nous ramener à des sentiments plus fraternels à l’égard de ceux qui restent nos semblables malgré les apparences.

Posté par C_H_A_T à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur La Pentecôte, une utopie...

Nouveau commentaire