31 août 2007

Mon enfant est-il surdoué ?

Mon enfant est-il surdoué? Voilà certainement une question que se sont posée bien des parents et à laquelle il est souvent difficile de répondre.

Ces enfants se démarquent des autres par une grande curiosité intellectuelle, une très bonne mémoire, de grandes capacités de concentration et un QI au-dessus de 130. Si cette précocité n'a pas été détectée, l'enfant risque de s'ennuyer en classe et de se retrouver en situation d'échec scolaire. Voici quelques pistes qui doivent éventuellement vous mettre la puce à l'oreille.

Qu'est-ce qu'un enfant surdoué ? Qu'est-ce que la précocité ?

"Un enfant surdoué (ou précoce) est un enfant dont l'âge mental est en avance d'une ou plusieurs années par rapport à son âge réel, physique et affectif [...]. Ces enfants ont un fonctionnement cognitif différent de la norme [...] et sont capables d'élaborer de façon plus ou moins intuitive leur propre mode de résolution dans les différents problèmes qui leur sont soumis. Ainsi, de nombreux enfants précoces ont appris à lire seuls avant 6 ans."

Ces enfants ont une très forte capacité d'apprentissage. Ils sont capables de beaucoup de concentration et se démarquent souvent de leurs petits camarades par leur volonté d'avancer tout seul. Leur vocabulaire est plus riche, leur syntaxe plus élaborée et ils apprennent en général à lire plus rapidement que la moyenne.

Les enfants précoces se démarquent également par une excellente mémoire, une bonne culture, des questions et des préoccupations d'ordre métaphysique ou philosophique inhabituelles chez de jeunes enfants et des camarades souvent plus âgés.

De petits adultes ?

Ces enfants ne doivent surtout pas être considérés comme de petits adultes. Ils sont souvent bien plus fragiles que pourrait le laisser penser leur précocité. Il arrive en effet souvent qu'un enfant précoce, mentalement en avance de plusieurs années, n'ait pas un développement moteur et affectif équivalent. Ils restent avant tout des enfants.

A L'école

Paradoxalement et malgré ces facultés d'apprentissage, les enfants précoces sont souvent en situation d'échec scolaire : ils s'ennuient et peuvent parfois avoir du mal à s'adapter. Des études ont montré que plus leur QI était élevé, plus grandes étaient leurs difficultés scolaires. Cet isolement débute souvent dès la maternelle, parce qu'ils ne comprennent pas de se retrouver avec des enfants qui ne parlent pas encore alors qu'eux savent déjà !

Les vraies difficultés interviennent souvent en classe de 4ème parce que l'enfant précoce n'a aucune méthode de travail. Il lui suffisait jusqu'alors d'écouter le cours pour le savoir. Il aura tendance à tout de suite aller à la solution d'un problème sans raisonner, ce qui peut finir par poser quelques problèmes.

Selon ses capacités, il est parfois bon d'envisager de le placer dans un établissement ou un collège comprenant des sections spécifiques. Ils sont encore malheureusement assez peu nombreux en France. Le plus important est de permettre et de favoriser l'épanouissement de l'enfant.

Comment les aider ?

Le meilleur moyen de leur venir en aide est encore de parvenir à dépister leur précocité. Un enfant qui ne travaille pas en classe n'est pas forcement surdoué, mais cela peut vous mettre la puce à l'oreille. Le mieux est alors de consulter un psychologue qui fera passer des tests à votre enfant. Ce test lui permettra d'avoir une image cohérente de lui-même et de comprendre "cette différence" qu'il sentait probablement sans pouvoir l'expliquer. Cette incompréhension pouvait le rendre malheureux.

S'il est encore en primaire, il est possible de lui faire sauter une ou deux classes.

Et à l'âge adulte ?

Les enfants surdoués ne deviennent pas nécessairement énarques ou polytechniciens. Ils manquent parfois de compétitivité, d'ambition et sont souvent non-conformistes et indépendants... Des traits de caractère qui ne font pas vraiment des carriéristes.

Posté par C_H_A_T à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Mon enfant est-il surdoué ?

Nouveau commentaire