25 septembre 2007

Le vaccin anti grippal

Quatre millions de cas de grippe attendus cet hiver en France.

Les médecins Sentinelles prévoient cet hiver entre 3,2 et 4,7 millions de cas de grippe. Soit une épidémie « relativement forte ». Bien plus en tout cas que celle de l’an passé, qui avait touché 2,1 millions de personnes. 

Ces prévisions ressortent d’un mode de calcul fondé sur les conditions climatiques et sur la souche virale envisagées. En l’occurrence cette année, le virus de type A/H3N2, qui a circulé en Australie en juillet et août dernier.

C’est l’occasion de rappeler que le vaccin anti-grippal sera disponible vendredi 28 septembre 2007 dans les pharmacies. Juste à temps, puisque les premiers cas de grippe viennent d’être confirmés dans le Massif-Central…

L’épidémie de grippe est là et comme chaque année, elle s’attaque d’abord aux plus fragiles...

Fatigue générale, maux de gorge, toux, écoulement nasal, sont des "petits maux" de l’hiver... à ne pas confondre avec la grippe qui peut entraîner des complications parfois dramatiques chez les personnes âgées ou malades. Les épidémies débutent généralement dès novembre pour disparaître en février-mars.

La grippe est souvent banalisée, pourtant chaque année en France, elle entraîne plusieurs milliers de décès.

A qui est destiné le vaccin contre la grippe ?

La vaccination grippale est possible pour tous les individus à partir de l’âge de 6 mois. Elle est recommandée et gratuite pour les personnes à risque, en particulier celles atteintes de :

Ø Diabète de type 1 et 2 ;

Ø Insuffisance cardiaque grave, troubles du rythme graves, cardiopathies valvulaires graves, cardiopathies congénitales graves ;

Ø Insuffisance respiratoire chronique grave ;

Ø Accident vasculaire cérébral invalidant ;

Ø Forme grave des affections neurologiques et musculaires, épilepsie grave ;

Ø Déficit immunitaire primitif grave nécessitant un traitement prolongé, infection par le VIH ;

Ø Néphropathie chronique grave et syndrome néphrotique primitif ;

Ø Hémoglobinopathies, hémolyses chroniques constitutionnelles et acquises sévères ;

Ø Mucoviscidose.

Ø Les personnes atteintes de tous types d’asthme et de bronchopneumopathie chronique obstructive ;

Ø Les enfants et adolescents (de 6 mois à 18 ans) dont l’état de santé nécessite un traitement prolongé par l’acide acétylsalicylique (essentiellement pour syndrome de Kawasaki compliqué et arthrite chronique juvénile) ;

Ø Si vous avez plus de 65 ans

Ø Les personnes séjournant dans un établissement de santé de moyen ou long séjour, quel que soit leur âge. etc.

Pour les autres personnes, l’utilité de la vaccination reste débattue.

Ce sont les enfants qui transmettent la grippe. VRAI OU FAUX ?

Oui c'est vrai.

Lorsqu'il y a une épidémie de grippe (c’est-à-dire à peu près tous les hivers), les enfants représentent 40 % des malades. Or, chaque enfant porte un nombre beaucoup plus important de virus que les adultes. En d'autres termes, le virus se multiplie beaucoup plus facilement chez les enfants et c'est eux qui transmettent la maladie aux adultes. Faut-il alors les vacciner contre la grippe ? Pour le moment les spécialistes ne le recommandent pas.

(source Destination santé)

Posté par C_H_A_T à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Le vaccin anti grippal

Nouveau commentaire