02 février 2008

Les retraités à la fête !...

 

Les retraités se sont vus octroyer à compter du 1er janvier une augmentation de 1,1% pour toute l’année 2008. Il n'est pas nécessaire de revenir sur le mécanisme des stratèges de Bercy pour nous faire croire que le pourcentage de l’inflation 2007 serait de 1,3 % ,et qu’en conséquence les retraités auraient+ 0,5 % en 2007 (1,8 % versé au 1.01.2007).

Selon leurs règles à calcul, l’inflation 2008 devrait se limiter à 1,6 %. Ainsi avec les 0,5 % versés en plus en 2007 et les 1,1 % au 1er  janvier 2008, les retraités ont leur compte. CQFD !

Sauf que l’inflation relevée par l’INSEE nous indique qu’entre décembre 2006 et décembre 2007, un taux (hors tabac) de 2,5 %. Presque le double que celle prévue par les Matheux du Ministère des finances.

Non, Messieurs du Gouvernement le compte n’y est pas  pour les retraités !

Le Candidat Président de la République s’était engagé durant sa campagne électorale à maintenir, sinon améliorer le pouvoir d’achat des Français. Souvenez-vous du fameux slogan « Travailler plus gagner plus ». Mais pour les retraités et personnes âgées ? Depuis le même, nous a fait savoir que "les caisses de l’Etat étaient vides", et que le gouvernement ne pouvait distribuer l’argent qu’il n’avait plus en caisse. Sauf que courant juillet 2007 15 milliards d’euros (bouclier fiscal et autre ont été accordés) aux plus nantis de notre pays, une promesse de campagne tenue, les retraités espèrent qu’il en sera de même pour celle concernant leur pouvoir d’achat.

Il semblerait que devant la grogne de la population (les sondages sont à la baisse pour nos gouvernants) ceux-ci en raison des prochaines élections municipales et cantonales soient enclins à faire un geste.

Pour les Fonctionnaires actifs, ce serait courant février. Pour les retraités, le Ministre BERTRAND a laissé entendre que lors des rencontres sur le problème des retraites, (RDV fixé par la Loi FILLON de 2003) un coup de pouce au pouvoir d’achat des retraités pourrait être envisagé.

Il ne faut rien attendre avant fin des élections du mois de mars, mais de toute évidence le problème des retraites devrait être réglé avant la fin du premier semestre 2008. L’actualité devra être suivie de très près, tant le problème des retraites est préoccupant, avec ses sous entendus sur les pensions de réversion. Amélioration des petites pensions, mais à coût nul qui va payer pour l’autre (je prends à Paul pour distribuer à Jacques).

Le COR (Conseil d’Orientation des Retraites) s’interroge aussi sur une possible alternative à la pension de réversion, tel que la partage des droits à la retraite (seuil ou plafond) ?

Sur le fait de l’étendre aux couples non mariés ?

Faut-il calculer le montant de la réversion au prorata des années de l’union ?

Des interrogations qui nous incitent à rester très vigilants !

Autres « bonnes nouvelles » depuis le 1er janvier, les nouvelles franchises médicales sont entrées en application 0,50 € sur les médicaments,  le plafond journalier des 2 € sur les actes paramédicaux pratiqués par un même professionnel et les 4 € sur les transports sanitaires. 

Plafonnées à 50 € par an, mais il faut ajouter les 50 € déjà taxés sur le 1 € de reste à charge lors d’une visite médicale et les 18 € pour tout acte médical égal ou supérieur à 91 €. Au total cela fera 100 € de reste à charge par an et par patient.

On ne finance pas de grandes causes nationales comme la lutte contre la maladie d’Alzheimer par des franchises imposées aux malades, elles relèvent de la solidarité nationale.

 Avec ces nouvelles franchises les retraités et personnes âgées sont les premiers concernés pécuniairement.

Pour mémoire :

Revaloriser les pensions de 1 % entraîne un coût annuel de 800 millions pour le régime général et de 500 millions pour celui de la fonction publique. Soit 1,3 milliard an.

Comparé aux 15 milliards accordés au mois de juillet 2007 aux plus nantis, nous sommes loin du compte!

 

 

Posté par C_H_A_T à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Les retraités à la fête !...

Nouveau commentaire