29 février 2008

Mariages forcés, prenez vos précautions.

Ces conseils s’adressent à tous les voyageurs et expatriés qui séjournent dans une zone à risque.

Si vous êtes résident dans le pays : Pensez à vous faire enregistrer dès votre installation auprès du consulat de France ou de la section consulaire de l’ambassade de france.

En droit français, l’absence de consentement au mariage est une cause de nullité. Si vous êtes de nationalité française, vous pouvez bénéficier, en cas de mariage forcé à l’étranger, d’une protection et d’une aide appropriées.

Vous êtes sur le point de partir à l’étranger et vous craignez, à l’occasion de ce déplacement, d’être soumis(e) par votre famille à un mariage forcé. Il est conseillé de :

-Faire part de vos craintes à une personne de confiance (ami(e), camarade de classe, professeur, assistante sociale proche de votre domicile, association etc.) ;

-Photocopier vos documents d’identité et titres de transport (passeport, carte nationale d’identité, billet d’avion, etc.), les remettre à la personne de confiance et lui communiquer l’adresse de la famille à l’étranger où vous êtes suceptible de séjourner ;

-Emporter avec vous un papier sur lequel vous avez écrit votre numéro de passeport ainsi que sa date de délivrance et l’autorité émettrice (sous-préfecture ou préfecture), les coordonnées de la famille dans laquelle vous allez vous rendre à l’étranger, ainsi que les coordonnées de l’ambassade ou du consulat de France du pays de destination (elles figurent sur la fiche du pays en question que vous trouverez sur ce site) ;

-Prévoir une petite somme d’argent en cas de besoin pour téléphoner ou vous déplacer et emporter votre téléphone portable tout en prévoyant qu’il puisse fonctionner dans le pays où vous vous trouvez ;

-Contacter la Mission Femmes Françaises à l’Etranger - MFFE -, ou le Service des Français à l’étranger du ministère des Affaires étrangères et européennes. Vous pouvez téléphoner aux numéros suivants :

-01.43.17.90.01 ou 01 43 17 81 68 ou 01.43.17.84.39

A L’ETRANGER Si vous craignez d’être soumis(e) à un mariage forcé :

-Contacter l’ambassade ou le consulat de France le plus proche de votre résidence qui vous apportera, dans toute la mesure du possible, l’aide et les conseils appropriés en fonction de votre situation. En cas de disparition de documents, un laissez-passer ou un passeport peut, le cas échéant, vous être délivré.

-Demander à une personne de confiance de prévenir l’ambassade ou le consulat de France, ou le ministère français des Affaires étrangères et européennes.

DOUBLE NATIONALITE :

Vous êtes de nationalité française, mais vous pouvez également détenir une autre nationalité si l’un de vos parents détient la nationalité d’un pays étranger. Si vous êtes contraint(e) de vous marier contre votre gré dans un pays dont vous avez la nationalité, l’aide que pourront vous apporter les autorités consulaires françaises peut être limitée.

SI VOUS ETES RESIDENT DANS LE PAYS :

Pensez à vous faire enregistrer, dès votre installation, auprès du consulat de France ou de la section consulaire de l’ambassade de France

Dans tous les cas, pensez à vous informer auprès de l’Ambassade ou du Consulat le plus proche de votre résidence des mesures prévues pour la sécurité de la communauté française.

Posté par C_H_A_T à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Mariages forcés, prenez vos précautions.

Nouveau commentaire