28 mars 2008

Le ratatine-Fillon est en magasin

Dans L'Express, le ci-devant ministre (Ministre de quoi au juste? J'ai oublié, comme vous probablement) Christian Estrosi devenu maire de Nice se livre à une critique dévastatrice de l'UMP qui ne réfléchirait plus, qui ne serait plus l'UMP pensante de Sarkozy.

 

Je veux bien mais, venant d'un homme dont l'un des surnoms est "motodidacte", parce qu'il passa plus de temps dans sa jeunesse sur les motos que dans les universités, ce diagnostic de misère intellectuelle me laisse déjà un peu perplexe.

 

D'autre part, dans ce régime ultra-présidentialisé, je vois mal comment le parti présidentiel pourrait avoir conservé une quelconque autonomie. Chirac mit toute son habileté à soutenir des secrétaires généraux de l'UMP assez dévoués ou falots pour que le parti ne lui échappât pas - jusqu'au jour où précisément Sarkozy réussit à en prendre la tête pour le mettre à son service. Le reproche est donc mal adressé : si l'UMP ne pense pas, c'est que ça ne pense pas beaucoup à l'Elysée. Il faut dire que la pensée-Guaino a quelque chose d'une pensée motodidacte...

 

Dans le même temps, pour améliorer le fonctionnement de ce parti, on voit arriver Monsieur Xavier Bertrand, ministre du Travail et rival du Premier ministe François Fillon, comme secrétaire général adjoint.

 

C'est donc assez clair:

 

1) Si rien ne va, ce n'est pas à cause des comportements aberrants de Bling-Bling mais parce que son parti ne fait pas son travail,

 

2) Pour remédier à la crise, on renforce ledit parti avec la venue au sommet d'un rival du Premier ministre.

 

Je me suis longtemps demandé si le président Sarkozy romprait vraiment avec les comportements chiraquiens. Après tout, il s'est formé très jeune auprès de Jacques Chirac et on ne se défait jamais entièrement de ses premières admirations. Le comportement de Ségolène Royal par rapport à son mentor Mitterrand est assez similaire.

 

J'ai bien peur qu'aujoud'hui les doutes se dissipent: 1) jamais ma faute, 2) redécouvrons les vertus du Premier ministre fusible.

 

Problème de physique intéressant: que se passe-t-il quand le fusible est de meilleure qualité que l'alternateur? L'alternateur crame.

 

• Yves Michaud •

Posté par C_H_A_T à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Le ratatine-Fillon est en magasin

Nouveau commentaire