26 septembre 2007

Les chauffeurs de taxis manifestent aujourd'hui.

Attention aux embouteillages dans les grandes villes!

Sur l'ensemble du territoire national, les professionnels du taxi manifestent ce mercredi 26 septembre 2007 pour la sauvegarde de leurs entreprises et le respect de leur mission de service au public.

« Vous vous asseyez dans le taxi : le compteur affiche déjà 2 €. Agacé ? Cette somme correspond au tarif de prise en charge fixé par la Préfecture de Police de Paris, qui règlemente l’activité dans la capitale.

Selon le jour, l’heure et la vitesse, le compteur opère  un savant calcul : A vitesse normale, le tarif kilométrique s’applique, mais si vous êtes à l’arrêt dans un embouteillage, le tarif horaire prend le relais. Aux heures creuses (de 10 heures à 17 heures), le tarif horaire des taxis parisiens est par exemple de 24,73 €, contre 27,73 € aux heures pleines. Inutile de négocier, les taxis sont tenus de respecter leur compteur, qu’ils doivent faire contrôler tous les ans. Les tarifs sont fixés par les maires ou préfets et varient donc selon les communes. Les plus onéreux ? Sur la Côte d’Azur : à Monaco, la course de jour moyenne coûte 18,24 €, contre 8,10 € dans la Sarthe, selon la Fédération nationale des artisans taxis.

Bon à savoir : le prix minimum d’une course est de 5,20 €, quelles que soient la durée et la distance. En France, près d’un million de personnes sont transportées en taxi chaque jour, dont 350 000 à Paris. 85 % des 55 000 chauffeurs de l’hexagone ont le statut d’artisan et travaillent seul ou avec un conjoint collaborateur. Les autres sont locataires, coopérateurs ou encore salariés, en majorité dans des PME de province. Leur point commun : ils sont souvent amenés à servir de psys à leurs passagers, pour un prix nettement inférieur à celui d’une consultation en cabinet…

D’après la Fédération nationale des artisans taxis, le revenu moyen d’un chauffeur oscille entre la paye d’un cadre moyen et… la liquidation judiciaire ! Car les charges sont lourdes : il faut d’abord amortir la formation (de 1 200 à 1 400 €), l’achat d’une autorisation de stationnement ou licence (environ 115 000 €), et celui de la voiture. Même en location, elle coûte environ 100 € par jour. Ensuite, avec l’essence, l’assurance et l’entretien, les marges s’amenuisent… et les nombreuses amendes de stationnement n’arrangent rien ! Pour gagner correctement sa vie, un artisan taxi doit travailler jusqu’à 11 heures par jour (dont une de pause), 6 ou 7 jours par semaine. La plupart s’abonnent à des centraux radios, comme les Taxis bleus ou G7, pour s’assurer une clientèle. Mais la redevance dont ils doivent s’acquitter pour être affiliés constitue encore une charge supplémentaire. Les meilleures journées des taxis parisiens ? Les jours de grève bien sûr! (Laure Japiot18/12/2006 ) »

Posté par C_H_A_T à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Les chauffeurs de taxis manifestent aujourd'hui.

Nouveau commentaire